Jouons ensemble tout simplement!


Nous voulons tous que nos enfants développent bien leur langage, mais nous ne savons pas toujours comment les aider d’une manière optimale. La meilleure façon d’agir demeure de stimuler les habiletés langagières dans le plaisir ! L’important n’est pas tant le jeu en soi, mais la qualité des interactions durant celui-ci. Voici quelques conseils et suggestions de jeux simples et amusants qui ne demandent pas de courir au centre commercial le plus proche ! 

  • Chantez des chansons et des comptines avec votre enfant. Elles stimuleront l’écoute, la prononciation, le vocabulaire et les phrases. Vous pouvez chanter ou réciter des chansons et des comptines qui existent, mais vous pouvez également en inventer.
  • Regardez des livres ensemble et racontez-lui des histoires avec beaucoup d’intonation et d’expression.
  • Nommez les images que vous voyez et incitez votre enfant à faire de même. Posez-lui également des questions en lien avec les images. N’utilisez pas seulement la question « C’est quoi ça ». N’hésitez pas à employer une variété de mots questions selon l’âge de votre enfant. (Ex. : Avec quoi il joue le petit garçon, Dans quoi la petite veut sauter, Que va faire le chien, etc.).  
  • Profitez des activités quotidiennes comme les déplacements en voiture, la lessive ou la préparation des repas. Laissez aller votre imagination : une panoplie d’éléments langagiers peut être travaillée durant ces situations de la vie quotidienne. Voici quelques idées intéressantes.
  • À l’heure du bain, travaillez le vocabulaire des parties du corps et leur utilisation, la compréhension des consignes (Donne-moi le savon et la débarbouillette), les pronoms possessifs (Lave tes pieds) et les concepts de quantité (Ah! Il y a beaucoup d’eau). 
  • À l’épicerie, voyez les catégories (fruits, légumes, viande) ainsi que divers concepts (de couleur, de grandeur, de température, d’espace, de quantité, de poids).
  • Lors des repas, utilisez le pronom personnel « je » (Je sers le repas, Je bois de l’eau, Je mange un délicieux spaghetti). Évitez les « Maman va te donner, Papa va couper ta viande, Derek est capable de manger seul… ». Pratiquez aussi les pronoms possessifs (ta cuillère, mon couteau, son verre) et la compréhension des consignes (Donne le ketchup à ton frère) et profitez-en pour augmenter l’étendue du vocabulaire de noms, de verbes et d’adjectifs (déjeuner, dessert, produits laitiers, engloutir, déguster, dur, salé, brûlant…).
  • Durant la préparation des repas, travaillez entre autres les verbes (couper, mélanger, écraser, déposer, verser, mesurer, étendre...) ainsi que les notions séquentielles (en premier, en deuxième, après, ensuite, avant de, après avoir, finalement…).
  • Au moment de la lessive, recourez au vocabulaire des vêtements, aux couleurs, aux pronoms possessifs, aux grandeurs (petit, moyen, grand), aux comparatifs (plus grand que, le plus petit) et aux qualificatifs (sale, troué, mouillé, ample, neuf…).
  • À l’habillement, les textures peuvent être ajoutées à tous les autres éléments langagiers travaillés (vocabulaire, couleurs, notions séquentielles). 
  • Lorsque vous faites du ménage, les différentes notions spatiales peuvent être travaillées (sur, en dessous, par-dessus, en haut, dans). 
  • Lors des déplacements en voiture ou de promenades en forêts, chantez des chansons, récitez des comptines ou faites des devinettes. Profitez-en pour introduire les phrases complexes (Je vois un chien qui court, J’entends un oiseau qui chante, C’est la même voiture que papa). 
  • Jouez à des jeux de règles adaptés à l’âge de votre enfant (ex. : jeu de loto, de bingo, de mémoire, de cartes, cherche et trouve, domino, serpents et échelles…). Ce type de jeu fait appel à plusieurs sens et favorise la communication, l’apprentissage du tour de rôle ainsi que l’attention/concentration.    
En somme, le but de tous ces conseils est de vous donner des exemples de comment développer le langage de votre enfant tout en vous amusant. Soyez imaginatif pour créer des conditions dynamiques et instructives. Gardez en tête que jouer avec ses parents demeure l’activité la plus plaisante pour votre enfant !