Les avantages et inconvénients du langage des signes pour les bébés


La période automnale est une belle occasion de s’initier à une activité, surtout si vous êtes un nouveau parent en congé de maternité/paternité. Actuellement, la tendance est au cours de sport avec bébé. Une panoplie de cours différents avec le petit vous est effectivement offerte : cardio poussette, yoga, gym, aquaforme, etc. Par contre, il est possible que vous ayez plutôt envie d’un autre type de passe-temps, moins physique, plus axé sur le développement des futures compétences du petit tout en renforcissant les liens parent-enfant. Il y a par exemple des cours pour apprendre le langage des signes (baby sign language) afin de faciliter la communication et les interactions avec votre nourrisson avant que ce dernier n’acquière le langage verbal. 

Symbolicone, une entreprise fondée par l’orthophoniste Caroline Martin, a publié récemment un guide de signes très complet qui vous permet d’apprendre les principaux signes gratuitement dans le confort de votre foyer. Elle met également à votre disposition une application Petit Signe afin de faciliter l’apprentissage de 10 signes essentiels selon elle. Vous serez à la fois le professeur et le client de votre cours, et ce, sans frais! Vous pourrez également en faire bénéficier les autres partenaires de communication de votre enfant (éducatrice, grands-parents, voisins, etc.). 

Ayant eu l’occasion de lire plusieurs recherches sur l’utilisation des signes auprès d’enfants au développement typique lors de ses études à la maîtrise en orthophonie, notre orthophoniste, Marie-Dominique Lessard, vous offre un résumé du guide de madame Martin en faisant entre autres ressortir les avantages et inconvénients de ce moyen d’expression.

L’usage de signes auprès de votre bébé n’est pas un passage obligé vers l’acquisition du langage, mais une option. Les signes ne nuisent pas à son développement langagier, mais ils lui permettent plutôt d’exprimer ses besoins ou d’émettre des commentaires avant qu’il n’ait acquis le langage. Plus précisément, on s’attend à ce que bébé comprenne vos signes vers 6 mois et qu’il les utilise vers 10-11 mois. Il est à noter qu’on s’attend normalement au premier mot parlé à 12 mois. Ce moyen d’expression est donc temporaire et on suggère de délaisser les signes quand le langage devient fonctionnel. Toutefois, il n’y a pas d’âge limite pour l’utilisation des signes, pourvu qu’ils soient efficaces et qu’ils permettent d’éviter quelques pleurs et/ou frustrations. L’usage de signes aurait également des effets bénéfiques éventuels sur le développement du vocabulaire expressif, le QI, la prononciation, la longueur moyenne des énoncés produits et la confiance dans le pouvoir de communication de votre bébé. De plus, le développement de bonnes attitudes de communication chez les parents utilisateurs de signes serait facilité. L’apprentissage des signes et le transfert de connaissances à l’entourage demandent cependant du temps aux parents. D’autres petites spécifications sont à prendre en compte pour un apprentissage optimal des signes, dont : 

 En mode compréhension pour bébé
- Exposez votre petit à un nombre illimité de signes. Offrez-lui un « bain » de signes! 
- Donnez toujours les bons modèles, et ce, fréquemment.
- Signez les mots clés des phrases.
- Dites toujours le mot en même temps que le signe.
- Juxtaposez le rythme des syllabes orales au rythme des mouvements des signes. 
- N’exigez pas la reproduction du signe par l’enfant.
 
En mode expressif pour bébé
- Ciblez l’apprentissage de 2-3 signes à la fois.
- Créez des besoins et des occasions pour que bébé utilise les signes à apprendre. 
- Au besoin, placez les mains de votre enfant sur les vôtres ou les vôtres sur les siennes afin de faciliter la production des signes. 
- Tout comme pour le volet réceptif, offrez les bons modèles de façon fréquente. 
- Au besoin aussi, amorcez le signe pour que bébé le complète. 
- Faites des pauses pour donner l’occasion à votre enfant de produire les signes. Donnez-lui son tour de « signe » (parole)!
- Ayez des attentes réalistes.

Enfin, gardez en tête que l’usage des signes est avant tout une option qui permet de faciliter la communication entre vous et votre enfant avant l’arrivée des mots et des phrases. Écoutez-vous, faites-vous confiance et lancez-vous dans le langage des signes!

Voici les liens qui concernent cet article