Pour améliorer le langage de mon enfant, il ne faut pas juste lui demander de répéter ?


Quand votre enfant parle peu ou prononce mal, vous avez comme réflexe de lui faire répéter les mots en utilisant une formule directe de type "Répète..." ou " Dis...". Cette technique est adéquate, mais elle a ses limites. Plus votre enfant sera conscient de ses difficultés de langage, plus il refusera de répéter les mots après vous. Par contre, en lisant cet article, vous apprendrez qu'il existe d'autres techniques simples pour arriver à faire dire un mot à votre enfant sans nécessairement lui demander de façon directe. Sachez toutefois que redonner simplement le bon modèle à votre enfant est une excellente technique pour qu'il acquière les mots ou la bonne prononciation

Posez-lui une question : Afin que votre enfant ne se sente pas questionné et qu’il garde le plaisir de communiquer, variez vos types de questions. Par exemple, pour lui faire dire le mot « pomme », vous pouvez utiliser les questions suivantes : 
— Quel fruit as-tu mangé à la collation ce matin? 
— On est allé en cueillir cet été tu te souviens? 
— Quel fruit peut être rouge, vert ou jaune? 
— Quel fruit aimes-tu manger avec du fromage à la collation? 

Faites de l’ébauche orale, c’est-à-dire débutez le mot que votre enfant doit dire : Cette technique aide les enfants qui parlent peu puisqu’ils n’ont qu’à compléter la partie du mot manquante. Ils n’ont pas à choisir le bon mot à dire. Par exemple, pour faire dire le mot « champignon » à votre enfant, dites : « Ah oui je sais tu aimes bien les cham… » ou « Ah oui je sais tu aimes bien les cham-pi… ».

Donnez-lui une phrase porteuse, c’est-à-dire débutez la phrase pour que votre enfant la complète : À cette technique, vous pouvez décider de lui faire dire un mot ou plusieurs mots selon son niveau de langage. Par exemple, pour lui faire dire le mot « banane », vous pouvez dire : « Bien sûr, les singes mangent beaucoup de… ». Aussi, pour lui faire dire les mots « des bananes », vous pouvez dire : « Les singes mangent… ». 

Donnez un choix de réponse : Cette technique aide les enfants qui parlent peu et/ou qui prononcent mal les mots. En effet, elle incite l’enfant à fournir une réponse verbale plutôt que non verbale (ex. : pointer) et elle permet de donner le bon modèle à l’enfant. Assurez-vous d’utiliser deux choix très différents. Cela aidera votre enfant à choisir la bonne réponse. De plus, dans le but qu’il répète le mot attendu, placez ce dernier en deuxième choix. Par exemple, si vous voulez lui faire dire le mot « télévision », proposez-lui un choix du type : « Tu veux écouter la banane ou la télévision? » ou « C’est une poire ou une télévision (en pointant la télévision au besoin) ». 

Faites une erreur, utilisez l’absurde : Dans le but que votre enfant vous corrige et nomme le mot attendu, faites parfois des erreurs quand vous parlez. Par exemple, si vous êtes en train de manger une pomme, vous pourriez dire : « Mmmm, elle est vraiment délicieuse ma pizza! ». Votre enfant réagira certainement et vous dira : « Ben non, c’est une pomme ».

 Si vous avez aimé cette article, n’hésitez pas à le partager et à nous « aimer » sur Facebook!

Marie-Dominique Lessard, M. Sc., orthophoniste