Est-ce que je dois tout lui dire? Oui, non, peut-être ?


Est-ce que je dois tout lui dire ? C’est une question qui n’est pas facile à répondre lorsqu’on est en couple. Les messages socio-culturels (médias, cinéma, littérature) dans lesquels nous baignons semblent nous suggérer fortement d’être le plus « transparent » possible avec notre partenaire de vie. Dans la vie réelle, il est cependant normal d’avoir son jardin secret. D’un autre côté, il est parfois essentiel de partager certains événements, perceptions ou émotions avec notre conjoint(e) et ce, même si ce partage nous apparaît inconfortable. Lorsque le temps des confidences vient, on peut considérer 3 facteurs afin de nous guider d’une manière optimale : le respect, la confiance et le timing. 

  • Le respect est impliqué, car on ne doit pas s’immiscer de force dans l’intimité de l’autre. Il faut suivre son rythme et discuter des réticences ressenties.
  • La confiance fait en sorte que vous avez la certitude que votre conjoint(e) va continuer à vous aimer malgré vos confidences et  que vous pouvez vivre en paix avec le fait que votre conjoint(e) ne vous dit pas tout. La confiance reflète donc le degré de sécurité que vous ressentez dans votre couple. 
  • Finalement, combien de discussions ont fait « patates » parce qu’elle avait eu lieu au mauvais moment ? Un bon timing est présent lorsque l’on se sent prêt à se confier et quand l’autre semble disponible. 

En somme, tout dire, en dire une partie ou ne rien dire du tout est un choix personnel. Cependant, il est important de réfléchir à ce qui nous pousse parfois à partager trop ou pas assez nos p’tits secrets avec notre douce moitié…